Et ils marchèrent tous deux ensemble. Mais lorsque Abraham eut 100 ans, sa femme donna naissance à un second fils Isaac. Abraham fut content de son fils Ismaël qui était un petit enfant passant son temps à jouer, à courir et qui allait partout avec son père. Ibrahîm (arabe : إبراهيم) est un personnage du Coran. Et encore : « Tout premier-né M'appartient, y compris ceux de vos bêtes. Il installa la mère et le fils dans une vallée, près de La Mecque, en Arabie au temps du paganisme. Et Nous perpétuâmes son renom dans la postérité : ‘Paix sur Abraham’. Introduction . Ils voulurent intriguer contre lui, mais ce sont eux que nous avons mis à bas. Puis quand tous deux se furent soumis (à l'ordre de Dieu) et qu'il l'eut jeté sur le front, voilà que Nous l'appelâmes « Abraham ! La sourate 2, versets 125-140 évoque que c’est en compagnie d’Ismaël qu’Abraham élève les assises de la maison, qui n’est autre que la Kaaba. Il était accompagné de sa femme Sarah, de son neveu Loth et d'autres personnages qui lui étaient acquis. Et comment aurais-je peur des associés que vous Lui donnez, alors que vous n´avez pas eu peur d´associer à Allah des choses pour lesquelles Il ne vous a fait descendre aucune preuve ? Puis Abraham étendit la main, et prit le couteau, pour égorger son fils. Et Nous le rançonnâmes d'une immolation généreuse. Dernière édition du mois d'avril 2020. C’est pourquoi l’on dit aujourd’hui : A la montagne de l’Éternel il sera pourvu.» (Gen, 22 : 6-14), A la différence du récit biblique si glacial dans lequel Isaac ne sait pas et subit, le Coran rapporte un dialogue entre Abraham et le fils magnanime dont le nom n’est pas mentionné : « Quand celui-ci fut en âge de l’accompagner, il[8] dit : «Ô mon fils, je me vois en songe en train de t’immoler. Lui-même n'était pas attiré par ces croyances et se mit à chercher une forme d'adoration supérieure. Que les Prières et le Salut d’Allah soient sur notre Prophète Mohammed, ainsi que sur sa famille et tous ses Compagnons ! D’où vient se changement, que nous dit le Coran ? L’épreuve du sacrifice est une des plus marquantes de celles auxquelles Abraham (paix sur lui) fut confronté dans le parcours initiatique qui va le mener au statut d’Imam de l’Humanité[2]. Ils le précipitèrent dans un brasier, mais il fut préservé des flammes par la Toute-puissance Divine : « Nous dîmes : - Ô feu, sois fraîcheur et paix pour Abraham. abraham égorgé ismaël. Abraham donna à ce lieu le nom de Jehova Jiré. Ce mot signifie égorger (la racine voulant dire: victime sacrificielle, égorgement, sacrifice animal, offrande sacrificielle), cela est confirmé par le verset 2:67. Il accepte dans son cœur de subir l’immolation dignement, avec l’aide de Dieu. Dans le Coran, le récit de l’épreuve du sacrifice est mentionné intégralement dans la sourate 37, du verset 100 au 113. [10] Au sens d’avoir fait le nécessaire pour mettre en œuvre le songe. A la lecture des récits biblique et coranique, on note des différences significatives à propos du contexte des événements de l’épreuve du sacrifice. Tel est l´argument que Nous inspirâmes à Abraham contre son peuple. Il se montre tout de même agréable et sociable. [5] Tous les commentateurs comprennent qu’il s’agit d’une invocation pour une progéniture vertueuse. « Et quand Nous indiquâmes pour Abraham le lieu de la Maison (La Kaaba) [en lui disant] : Ne M´associe rien; et purifie Ma Maison pour ceux qui tournent autour, pour qui s´y tiennent debout et pour ceux qui s´y inclinent et se prosternent. Impossible de partager les articles de votre blog par e-mail. Abraham (Ibrâhîm en arabe) a été choisi comme « ami intime de Dieu » (khalîl Allâh) parce qu’il a subi avec succès maintes épreuves 1. Puisqu’Ismaël … (Genèse 4. Mais contre toute attente, la Bible renferme une autre argumentation de choix en faveur de la thèse du sacrifice d'Ismaël, malgré les tentatives pour valider la thèse du sacrifice d'Ismael, malgré les tentatives pour valider la thèse d'Isaac, si chère à ses promoteurs ! Ainsi la Kaâba est le plus ancien temple existant sur terre, dédié exclusivement au Seigneur de l'univers, il a été édifié plusieurs siècles avant que Salomon n'élève à son tour le Temple de Jérusalem qui a été entièrement détruit à deux reprises. Une nuit, dans son sommeil, Abraham se vit en train d’égorger Ismaël. Ainsi il a menti une première fois à ses serviteurs, quand il promit de revenir avec son fils, alors qu'il savait qu'il allait retourner seul, après avoir égorgé son enfant. Abraham s'était vu assuré par Dieu que « c'est par Isaac qu'une descendance perpétuera ton nom » , c'est-à-dire qu'Isaac (et non Ismaël) engendrerait une grande nation, les enfants d'Israël (le peuple juif). Ils s'appuient sur la Genèse biblique pour confirmer leur jugement. On peut déjà se poser la question de savoir pourquoi préciser que c’est Isaac qu’Abraham aime étant donné qu’il n’y a pas un autre enfant que pourrait aimer Abraham ? To commemorate the blessing of the Zamzam well God gave to Hagar and Ishmael, Muslims run between the Safa and Marwah hills retracing Hagar's steps during the rites of Hajj.[39]. Suit alors l’annonce de la venue au monde d’un garçon magnanime « ghulâmin halîm » : « Ils dirent : ‘Préparez-lui une construction et jetez-le dans la fournaise’. C’est après cela qu’Abraham demande à son Seigneur de lui trouver une issue. C’est ainsi que Nous récompensons les bienfaisants» C’était là certes, l’épreuve manifeste. Lors de son voyage dans le désert : Tous les logos Instagram et marques de commerce affichés sur cette application sont la propriété d'Instagram. Voici les noms des fils d’Ismaël, selon leurs noms et leur lignée : le premier-né d’Ismaël Nebayot, puis Qédar, Adbéel, Mibsam, Mishma, Duma, Massa, Hadad, Téma, Yetur, Naphish et Qédma. Les Musulmans par contre, en se fondant sur le Coran, le prennent non seulement pour un Prophète particulièrement émérite, mais aussi et surtout comme le premier Messager de Dieu, à destination de l'humanité, apparu après Noé, et qui a gardé toute son éminence. Il manqua à sa parole et à l'honneur encore, quand il dissimula à son fils, qu'il se disposait à l'immoler en sacrifice à Dieu qui voulait l'éprouver. Que lit-on dans la sourate 37 du Coran : 101 Nous lui fîmes donc la bonne annonce d’un garçon longanime. La Bible parle d’Abraham pas toujours de la même façon que le Coran le fait d’Ibrâhîm. Sa réaction était toute autre, sauf une manifestation de joie débordante, puisqu'il se mit à rire et à dire, selon la Bible : « Qu'Ismaël vive devant ta face ! « En vérité, c’était là l’épreuve manifeste. C’est pourquoi l’on dit aujourd’hui : A la montagne de l’Éternel il sera pourvu.», « Quand celui-ci fut en âge de l’accompagner, il, Puis quand tous deux se furent soumis et qu’il l’eut couché sur le front, voilà que Nous l’appelâmes «Abraham ! Et Nous perpétuâmes son renom dans la postérité : ‘Paix sur Abraham’. mars 23, 2006 7:58 am Ceux qui ont cru et n´ont point troublé la pureté de leur foi par quelqu´inéquité (association), ceux-là ont la sécurité; et ce sont eux les bien-guidés". Le récit biblique annonce à l’entame que c’est pour l’éprouver que Dieu commande à Abraham d’aller offrir Isaac qualifié de fils unique, celui qu’il aime, en holocauste. Ainsi récompensons-Nous les bienfaisants, car il était de Nos serviteurs croyants » (Coran 37 : 103-111), [1] « Louange à Allah, qui en dépit de ma vieillesse, m’a donné Ismaël et Isaac. » (Génèse 18.15) Le nom "Isaac" signifie donc en hébreu "Rire" car Sarah dit : « Quiconque l'apprendra, rira à mon sujet ! La topographie dans les 3 kilomètres entourant Le Havre ne présente que des variations légères de l'altitude, avec une variation maximum de l'altitude de 112 mètres et une altitude moyenne au-dessus du niveau de la mer de 27 mètres. L'annulation des deux mots litigieux (Isaac et unique) permet de reformuler la phrase, en lui donnant un sens plus conforme à la raison : « Prends ton fils, que tu aimes,... » Ainsi se confirme que la formule « ton unique », est une addition et que le nom d'Isaac a été ajouté, pour éliminer l'allusion faite à Ismaël. Abraham missfiel das sehr, denn Ismaël war sein Sohn. Cette consécration ne signifie pas obligatoirement, un sacrifice humain ou une immolation, elle peut être seulement symbolique et allégorique, une offrande votive pour commémorer l'action d'un voeu qui a été exaucé par la divinité, ou dont les fidèles sollicitent sa survenance. Abraham ! » (Génèse 21.6), Ceci dit, il ne saurait être question de réduire en quoi que ce soit l'importance de la mission et du personnage d'Isaac qui a été un Prophète de Dieu, parmi les justes. Sans son témoignage déterminant, les Israélites continueraient à proclamer qu'Isaac a été choisi par Dieu, pour accroître un peu plus leur prestige, au détriment d'Ismaël. Par conséquent à l'époque, les intéressés n'étaient pas tenus d'observer une tradition qui n'existait pas. Ceux qui tentent de substituer les personnages et d'inverser les rôles pour tirer profit de la situation, en niant qu'Ismaël ait été un véritable fils pour Abraham seraient bien inspirés de consulter l'Ancien Testament qui donne des précisions qui ne vont pas toujours dans le sens qu'ils essaient de privilégier. Selon le Coran, Ibrahim accepte d'immoler son fils comme Dieu l'ordonne, se privant ainsi de toute descendance. [39]. » Même les prémices des végétaux (les premières productions), étaient consacrées au Seigneur. Cependant, alors qu'il allait commettre son geste Allah se manifesta et Lui suggéra d'immoler un bélier compensatoire et d'épargner Ismaël. Abraham n’envoie pas Hagar et Ismaël seuls dans le désert, mais il les accompagne à l’enceinte sacrée de Dieu, la Mecque. Miracle éternel ! C'est ainsi que Nous récompensons les bienfaisants ». L'ange dit : N'avance pas ta main sur l'enfant, et ne lui fais rien ; car je sais maintenant que tu crains Dieu, et que tu ne m'as pas refusé ton fils, ton unique. [7] Pour le judaïsme rabbinique, le Messie sera un descendant en chair et en os du Roi David alors que Jésus est né sans père. Publié le 18 octobre 2020 par . Puis Abraham étendit la main, et prit le couteau, pour égorger son fils. (Ismaël) dit : « Ô mon cher père, fais ce qui t'es commandé : tu me trouveras, s'il plaît à Dieu, du nombre des endurants ». » (Coran 22.26). Initiateur du monothéisme, il est l'aïeul du judaïsme, du christianisme et de l'islam. Pour éprouver Abraham, Dieu le soumit à une terrible épreuve et cet épisode est resté célèbre tant chez les Musulmans que dans la tradition judéo-chrétienne. Abraham, Agar et Ismaël. Nous lui fîmes donc la bonne annonce d´un garçon (Ismaïl) longanime. Et souvenez-vous quand Abraham et Ismaël élevaient les fondations de la Maison, tout en implorant : « Notre Seigneur, accepte ceci de nous; car Tu es Celui Qui entend tout, Tu es l’Omniscient. C’est le seul prophète que le Coran a qualifié d’ami de Dieu « Et Dieu a pris Abraham pour ami » (Coran 4 :125) Juifs, chrétiens et musulmans revendiquent son héritage spirituel, chacun à sa façon. Après ces choses, Dieu mit Abraham à l’épreuve, et lui dit : Abraham ! Puis quand celui-ci fut en âge de l'accompagner, [Abraham] dit : « Ô mon fils, je me vois en songe en train de t'immoler. Il s'agit toujours du fameux commandement : Ils voulurent intriguer contre lui, mais ce sont eux que nous avons mis à bas. ‘’ demanda-t-il.- Mon Pacte, dit Allah, ne s’applique pas aux injustes’»’ (Coran 2 : 124), [3] http://www.bible-en-ligne.net/bible,01O-22,genese.php. Il lia son fils Isaac, et le mit sur l’autel, par-dessus le bois. Vois donc ce que tu en penses". Elle enfante d’un fils : Ismaël. Isaac reprit : Voici le feu et le bois; mais où est l'agneau pour l'holocauste ? Ils citent ainsi le passage suivant après le supplice du feu où Abraham cherche refuge auprès de Dieu en disant : « Et il dit : "Je vais aller auprès de Mon Seigneur et Il me guidera. La Bible en écho en fait un fils aimé de son père. Et il répondit : Me voici, mon fils ! Toutes les nations de la terre seront bénies en ta postérité, parce que tu as obéi à ma voix. Caïn en conçut du dépit et tua son frère. Que les Prières et le Salut d’Allah soient sur notre Prophète Mohammed, ainsi que sur sa famille et tous ses Compagnons ! Abraham a offert son fils Ismaël en sacrifice à Dieu sur le site de la ville de La Mecque. Et il répondit : Me voici ! Abraham leva les yeux, et vit derrière lui un bélier retenu dans un buisson par les cornes; et Abraham alla prendre le bélier, et l'offrit en holocauste à la place de son fils. Tu as confirmé la vision. Alors l’ange de l’Éternel l’appela des cieux, et dit : Abraham ! Le sacrifié d’Abraham : Ismaël ou Isaac ? Dans la suite du récit, il y a convergence dans le fond. C´est ainsi que Nous récompensons les bienfaisants". Les musulmans qui se réunissent à la Mecque pour le Hajj (Hadj) et ceux ailleurs dans le monde égorgent un animal sacrificatoire en suivant l’exemple d’Abraham. La Congrégation Romaine de Saint Dominique en assure la tutelle. Leurs arguments sont nombreux. Le mouton égorgé loin du pèlerinage n'est pas réservé à la famille mais partagé avec l'environnement. Les Israélites ne pouvaient admettre que ce dernier qui n'était pas de sang juif, bénéficie d'une considération divine, alors réservée uniquement à leur peuple. Abraham leva les yeux, et vit derrière lui un bélier retenu dans un buisson par les cornes ; et Abraham alla prendre le bélier, et l’offrit en holocauste à la place de son fils. Alors l'ange de l'Éternel l'appela des cieux, et dit : Abraham ! Allah accepta la dévotion et l’obéissance des deux et décréta qu’un agneau fût sacrifié au lieu d’Ismaël. Elimélec [ Christianisme ] Messages : 2408. Et Nous le rachetâmes par une bête grandiose. L'Ancien Testament reconnaît qu'Ismaël a été et est resté le premier fils et le fils unique d'Abraham, durant 14 ans et furent circoncis le même jour, comme le Seigneur l'avait ordonné. Abraham dut faire face à l'hostilité des siens qui persistaient dans l'idolâtrie et qui étaient résolus à se débarrasser de lui. Le Coran refuse d'accorder une distinction à un Elu de Dieu, au détriment d'un autre, conformément au verset suivant : « Dites: "Nous croyons en Allah et en ce qu´on nous a révélé, et en ce qu´on n´a fait descendre vers Abraham et Ismaël et Isaac et Jacob et les Tribus, et en ce qui a été donné à Moïse et à Jésus, et en ce qui a été donné aux prophètes, venant de leur Seigneur: nous ne faisons aucune distinction entre eux. Le judaïsme rabbinique rejette Jésus (paix sur lui) comme prophète et comme Messie. Ainsi, selon le Coran, c'est pour récompenser la soumission d’Abraham et sa détermination à immoler son fils unique Ismaël, que Dieu lui annonça la naissance d’un second fils, Isaac. « "Allez-vous disputer avec moi au sujet d´Allah, alors qu´Il m´a guidé ? Ismaël, son fils, était âgé de 13 ans lorsqu'il fut circoncis. Abraham (Ibrâhîm en arabe) a été choisi comme « ami intime de Dieu » (khalîl Allâh) parce qu’il a subi avec succès maintes épreuves [1]. Puis Abraham étendit la main, et prit le couteau, pour égorger son fils. Alors Isaac, parlant à Abraham, son père, dit : Mon père ! L’ange dit : N’avance pas ta main sur l’enfant, et ne lui fais rien ; car je sais maintenant que tu crains Dieu, et que tu ne m’as pas refusé ton fils, ton unique. Nous lui fîmes donc la bonne annonce d'un garçon (Ismaïl) longanime. Abraham et son fils Ismaël furent circoncis le même jour, en même temps que tous les hommes de sa maison nés chez lui et les étrangers acquis à prix d’argent (Genèse 17.22-27). Sa mère Agar est une esclave égyptienne concubine d’Abraham, alors que Sara, mère d’Isaac est une femme libre et mariée comme il se doit au Patriarche. Puis Abraham étendit la main, et prit le couteau, pour égorger son fils. Seigneur, fais-moi don d´une [progéniture] d´entre les vertueux". … Lorsque Ismael naquit, c'était un voeu, combien cher qui était exaucé. Les gens de son peuple tentèrent de le dissuader de se soumettre à un Dieu unique, en magnifiant le rôle de leurs idoles. Dans l'Ancien Testament, Dieu ordonne à Abraham d'offrir son fils (Isaac dans ce cas) en holocoste sur une montagne précise. Abram était âgé de 96 ans lorsqu'Agar enfanta Ismaël à Abram. Dieu a entendu cette prière. C’est ainsi que Nous récompensons les bienfaisants» C’était là certes, l’épreuve manifeste. Voici ce que dit la Bible à propos d'Ismaël : « Agar enfanta un fils à Abram; et Abram donna le nom d'Ismaël au fils qu'Agar lui enfanta. Ils pensent que le Seigneur ne saurait être inconséquent pour choisir Ismaël l'ancêtre des Arabes. Le sacrifice d’Abraham dans la Bible et le Cor an : Ismaël ou Isaac ?. [6] Il appert de la recension des arguments mentionnés dans le Coran que les juifs opposent principalement au prophète (Muhammad) son non appartenance à la lignée israélite. Des arguments qui sont contredits par l'Ancien Testament lui-même puisque la coutume de l'offrande du premier-né remonterait remonterait non pas à Moïse, selon les historiens mal informés, mais à Adam, le père de l'humanité, d'après la tradition biblique. Avant de conclure, il convient de mettre en exergue les positions affichées respectivement par la Bible et le Coran, relativement aux pratiques sacrificielles, alors en usage. Traditionnellement donc, les prêtres et les fidèles, consacraient les premiers-nés, humains au Seigneur et Ismaël a été le premier fils d'Abraham, prédestiné à servir d'offrande. Les Juifs considèrent Abraham, comme un patriarche, c'est-à-dire l'un des antiques chefs de famille dont la longévité et la fécondité étaient légendaires. Puis quand tous deux se furent soumis (à l´ordre d´Allah) et qu´il l´eut jeté sur le front, voilà que Nous l´appelâmes "Abraham!