mosquée devient une église chrétienne sous le nom de Sainte Marie la Grande. Les conquêtes musulmane : La bataille de Yarmouk (636) la bataille de Siffin (657). /0,5 point Nom de l’auteur : A tuellement, à Cordoue, on trouve un mélange d’éléments de ultures différentes : les civilisations islamique, juive et chrétienne ont cohabité à l ’époque médiévale dans ette Il provoque l'hostilité des habitants de la ville qui l'en expulsent en 622. Au milieu du Xe siècle, le calife de Cordoue célèbre avec éclat la fête chrétienne de la Saint-Jean en organisant des courses de chevaux ; Tolède conserve, sous la domination musulmane, des archevêques catholiques. La mosquée est le lieu de culte des musulmans.L'appel du muezzin invite les fidèles à venir y prier cinq fois par jour.La prière collective se déroule sous la direction d'un religieux lettré, l' imam, choisi pour son niveau de connaissances religieuses, Le terme signifie « celui qui est devant, celui qui montre la voie ». A l’origine, le monument était une mosquée érigée par Abdel Rahmane I sur l’emplacement d’une basilique chrétienne, construite à partir de 786. Elle devient le principal centre administratif et politique de l'Espagne musulmane, puis la capitale de l'émirat de Cordoue (756), fondé par le prince omeyyade Abd al-Rahman Ier. Cette migration s'appelle l'Hégire, elle marque le début du calendrier musulman. Après la grande Mosquée de La Mecque, celle de Cordoue est certainement le monument le plus célèbre et le plus extraordinaire de l’architecture islamique. Entre 1009 et 1031, la chute du califat de Cordoue entraîna sa division en une dizaine de petits États ou taïfas et Cordoue n’était plus que la capitale d’un de ces taïfas. Nom de l’œuvre : La Grande Mosquée de Cordoue ou la Cathédrale de Cordoue /0,5 point Date de l’œuvre : Cette mosquée a été construite en plusieurs étapes : les travaux ont débuté en 785 ; des agrandissements ont été faits de 821 à 852 et de 961 à 976. Une capitale musulmane : Le Caire, Bagdad, Damas. ... - 5ème : La mosquée de Cordoue . Ancien temple romain devenu église puis mosquée, la Grande Mosquée de Cordoue est un monument majeur de l’architecture islamique, témoin clé de la présence musulmane en Espagne du VIII e au XV e siècle. Mot de Passe : Mot de passe oublié? L’architecture musulmane : L’Alhambra de Grenade, la grande mosquée de Cordoue, la mosquée de Kairouan, Sainte Sophie L’islam aujourd’hui Les mots français d’origine arabe Exposé ou recherche libre Un petit dossier documentaire offert par Eduscope : photo, fiche d'activités, fiche enseignant. L'enseignant. Muhammad, à la tête d'une armée, s'empare de La Mecque. Élémentaire; Maternelle; Enseignements artistiques. La mosquée de Cordoue, l'un des monuments les plus connus, date de cette période. Pas encore inscrit? Bâtiment unique au monde qui accueille, au sein même de la mosquée, une cathédrale chrétienne, elle subit des transformations tout au long de son histoire. Documentation; Primaire. La Mosquée de Cordoue Les travaux se sont terminés en 987. premiere partie : chretientes et islam, des mondes en contact (vième-xiiième s.) chapitre i: byzance et l'europe carolingienne la mosaïque de ravennes La mosquée de Cordoue En 711, après la mort de Mohammed, les Musulmans conquièrent la ville de Cordoue. Il prêche l'islam dans la ville de La Mecque. En 1069, elle a été conquise par l’émir de Séville et en 1086, elle a été occupée par les Almoravides, puis par les Almohades en 1149. Au XIIe siècle, Maïmonide, rabbin, philosophe et médecin (1135-1204), a toute liberté pour exercer son art et publier ses œuvres à Cordoue, en terre d'Islam. Il convertit les tribus arabes à l'islam. La mosquée est située à côté de l'alcazar qui était la résidence des émirs puis califes de Cordoue jusqu'à la conquête de la ville par les chrétiens en 1236.