1 Après cela, Paul partit d’Athènes, et se rendit à Corinthe.. 2 Il y trouva un Juif nommé Aquilas, originaire du Pont, récemment arrivé d’Italie avec sa femme Priscille, parce que Claude avait ordonné à tous les Juifs de sortir de Rome. De fait, Paul écrivit au moins quatre lettres aux Corinthiens, dont seulement la deuxième et la quatrième sont arrivées jusqu’à nous. 1,2 ; 9,2), mais qui lui procurait aussi tant de soucis et lui causait tant de souffrances. Il arrive d'Athènes où il a eu l'occasion de débattre avec les philosophes grecs à l'Aréopage (Actes des Apôtres, ch. Paul les interpelle à nouveau sur leurs divisions (3,1-4); le Christ étant l'unique fondement, peu importe qui bâtit dessus le temple de Dieu qu'ils sont appelés à être (3,5-17). Lors de son deuxième voyage missionnaire, il passe dix-huit mois au sein de cette communauté. Ainsi, bien qu'ayant eu part à la bénédiction spirituelle de Dieu, Israël n'en a pas moins failli par la suite (10,1-10). Fondation de l’église de Corinthe . Aussi, vers la fin de l’année 52, accompagné par Aquila et Priscille, il embarqua pour Éphèse, qui sera le centre de son activité missionnaire en Asie, afin de visiter les communautés de la Syrie, de la Galatie et de la Frigie. Il donne la vie aux gens, c’est pourquoi Paul dit à l’Église de Corinthe : « Vous êtes le champ de Dieu » (v. 9). L'Église orthodoxe de Grèce (1) étant une Église nationale, peu perçoivent la division de l'Église universelle comme un problème et une blessure dans le Corps du Christ. De plus, à Athènes il avait connu un échec cuisant : sa prédication à l’Aréopage avait suscité l’hilarité et les moqueries. Par delà le caractère dramatique des tensions, dans cette lettre se dessine, impressionnante de grandeur, l’âme passionnée de l’Apôtre : Paul y apparaît à la fois mystique et homme d’action, théologien et missionnaire, fondateur et organisateur. Le verset 34 du chapitre 14 était fréquemment cité afin de justifier l'interdiction de la voix de femmes dans les chants liturgiques[1] : « Que vos femmes se taisent dans les assemblées. 3.1 Pour moi, frères, ce n'est pas comme à des hommes spirituels que j'ai pu vous parler, mais comme à des hommes charnels, comme à des enfants en Christ.. 3.2 Je vous ai donné du lait, non de la nourriture solide, car vous ne pouviez pas la supporter; et vous ne le pouvez pas même à présent, parce que vous êtes encore charnels. En effet, lorsqu’il supporte les tribulations et contradictions, il participe à la vie et à la mort du Christ, pour apporter aux croyants la lumière de la foi (4,7-12). Car, une étude approfondie de la Bible exige que nous comprenions le contexte dans lequel Paul écrit sa lettre à l'église de Corinthe, une ville et une culture pas… L’évolution de la situation à Corinthe. Le Pape lance une Année de saint Joseph, Mgr Ocáriz : Préparons-nous à recevoir en cet Avent le cadeau de la nouvelle Nativité, L’Avent : préparer la venue au Seigneur qui vient, Méditation : Mercredi de la 2ème semaine de l’Avent, Le prélat parle de la prière de Saint Josémaria à la Vierge Marie de Guadalupe, Politique de confidentialité et utilisation des cookies. A noter deux véritables bijoux : le récit de l’institution de l’Eucharistie (11, 23-27), antérieur donc à celui des évangiles synoptiques et en parfaite cohérence avec eux ; et la liste des apparitions du Christ ressuscité (15, 3-8), plus complète même que celles que l’on trouvera plus tard dans les Évangiles. Paul s'établit chez eux. Hé 5:11-14. 2 Et vous vous en vantez encore! 1 Ti 1:19, 20. Cependant il y avait plus grave. Corinthe était une ville cosmopolite et commerçante, connue dans l’Antiquité pour sa prospérité économique et pour sa puissance politique. Pour illustrer cette diversité, Paul prend l'exemple du corps humain qui est un organisme unique composé de divers membres et qui est conduit par une seule volonté (12,8-31). L’intense activité commerciale avait crée une classe favorisée restreinte face à une masse considérable d’esclaves égyptiens, syriens, hébreux, d'affranchis, de travailleurs portuaires, de manœuvres, vivant en des conditions difficiles : à l’époque de Paul, la ville ne comptait pas moins d’un demi million d’esclaves. Cependant la plupart des conversions se produisirent dans les couches les plus humbles de la société (1 Co 1,26). Il recommande particulièrement, après des paroles en langues, que lesdites paroles soient interprétées. Cet abondant échange épistolaire en un si bref temps témoigne de l’évolution de la situation à Corinthe, où s’était développée une opposition à la personne et à l’enseignement de Paul beaucoup plus agressive que celle qui avait motivé la première lettre. Après avoir exposé les droits que lui donne son apostolat (9,1-14), Paul déclare y renoncer car sa récompense c'est l'annonce gratuite de l'évangile (9,15-23). Les théologiens ne sont pas tous d'accord entre eux sur le fait qu'il y ait une ou plusieurs lettres distinctes. Et aujourd’hui encore, lorsqu’on lit en particulier la seconde apologie (11-12), on demeure fasciné par son amour passionné pour le Christ, son zèle qui ne recule devant aucun obstacle, sa fidélité à sa mission. Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) Aux époux et aux célibataires chrétiens, Paul rappelle les bienfaits du mariage et son indissolubilité (7,1-16); il appelle chacun, d'une manière générale, à assumer son état de vie (7,17-28), sans perdre de vue la vie éternelle qui vient et qui rendra tout cela secondaire (7,29-33). Univers de la Bible, la Bible, la traduction de la Bible, aperçu de l'histoire du christianisme, lire et écouter la Bible Segond 21, recevoir chaque jour un email avec une lecture biblique.. Il est clair que l'église de Corinthe vivait plusieurs problématiques dans le temps de Paul en autre l'idôlatrie et autres problèmes. 18, v. 1-17, l'apôtre Paul est le fondateur de l'église de Corinthe. Avec les différentes tendances partisanes se diffusaient aussi des doctrines erronées : certains soutenaient que Dieu aurait déjà instauré son règne (9, 24-26), d’autres développaient un spiritualisme exacerbé qui portait soit à un ascétisme rigide et asocial (2,6 ; 3,1 ; 8,7-12), soit inversement au mépris du corps et finalement au libertinage facile (5,1-5). Pour la première fois le christianisme était confronté à la tentation d’un « rationalisme » qui le vide de sa dimension transcendante. Chaque sabbat il se rend à la synagogue où il fait part aux Juifs et aux Grecs de sa rencontre personnelle avec Jésus-Christ qui est le Messie. Le transit de marchandises par ses ports est à l'origine de sa puissance économique. Il maintenait en effet des contacts suivis avec Corinthe (cf. Cependant, si cela en choque certains, il est préférable de s'en abstenir. Selon les Actes des Apôtres, ch. Car, les chapitres 5 et 6 forment un tout qui met en relief la nécessité et la dignité de la discipline dans l'Église. En effet, dans cette église de Corinthe, il y avait des gens qui s’étaient détournés de cette autorité, c’est-à-dire s’étaient éloignés de la centralité du Christ, et de fait, des divisions étaient entrées dans l’église. C'était quelqu'un qui retroussait les … 1 Co 5,9). 1 Corinthiens 3. Il exhorte l’église de Corinthe à se souvenir de leur exemple afin d’éviter la convoitise et l’immoralité sexuelle (versets 6-8), ainsi que de tenter le Seigneur et de murmurer (versets 9-10) Voir aussi Nombres 11.4, 34, 25.1-9, Exode 16.1, 17.2, 7. Cela lui conférait une position d'honneur dans l'église. J.-C., à l’occasion de la visite de Paul dans la ville au cours de son deuxième voyage missionnaire, qui a duré un an et demi, première occasion pour et marque la première fois où l’Apôtre a pu demeurer au même endroit aussi … C’est comme s’il disait à cette communauté qu’il était obligé à laisser un peu à elle-même : pensez au Christ, ayez présent à l’esprit son exemple et son amour pour nous, soyez unis à lui et vous trouverez une réponse à vos inquiétudes et une orientation pour vos vies. Des divisions et des tendances s’étaient formées : on se réclamait qui de Paul, qui de Pierre, qui d’Apollos, un judéo-chrétien d’Alexandrie, versé dans les Écritures, dont la prédication avait été très utile à la communauté. Paul démontre alors que cette vérité constitue le fondement de la foi chrétienne (15,1-19). C’est dans ces conditions qu’il commença son apostolat dont les fruits ne tardèrent pas à venir : plusieurs corinthiens, dont quelques uns de la haute classe, comme Eraste le trésorier de la ville, se convertirent au christianisme. Il écrivit ainsi une première lettre, qui malheureusement a été perdue, dans laquelle il prescrivait avec fermeté des mesures de prudence (cf. Aquilas était originaire de la région du Pont, près de la Mer Noire. Après des salutations et des actions de grâces à l'église de Corinthe (1,1-9) Paul l'exhorte à ne pas se diviser au sujet de ses maîtres spirituels car elle n'a qu'un Seigneur, le Christ (1,10-16). Un grave péché moral souillait la communauté de Corinthe, un homme avait pris pour femme sa belle-mère. Il est difficile d'aborder 1 Corinthiens 6 sans jeter un coup d'oeil sur le chapitre précédent. Le séjour de Dans l'église de Corinthe il y avait des graves disputes entre certains chrétiens. Il y avait les graves abus en matière sexuelle (55,1-13 ; 6,12-20) ; des conflits personnels entre chrétiens qui n’hésitaient pas à avoir recours au tribunal civil pour régler leurs différends ; des désordres dans les réunions liturgiques, où le repas eucharistique n’est pas encore bien séparé du repas ordinaire, avec les abus qui s’ensuivent. La réputation de Corinthe était telle que le qualificatif de « fille corinthienne » était synonyme de prostituée, et l’on avait forgé un verbe : « corinthiser », pour désigner ce genre de pratiques. Il a probablement connu sa femme à Rome. C’est à son retour à Éphèse, vers le milieu de l’année 53, qu’il écrivit aux Corinthiens, car des gens de Corinthe lui avaient rapporté des nouvelles préoccupantes sur l’état de la communauté. Mais, loin de se laisser abattre par les difficultés, il eut l’audace de prêcher le « scandale de la croix » et « la folie de son message » (1 Co1,21) dans cette ville pleine de misères et de faiblesses. On se doute que ce qui préoccupait Paul était avant tout le climat moral qui régnait à Corinthe. Selon les Actes des Apôtres, ch. Lorsqu’on porte une blouse, une cravate, un piercing, et même parfois une barbe ou telle coupe de cheveux, on dit quelque chose de soi, de son rapport aux autres ou de sa fonction. Fondation de l’Église La première visite de Paul à Corinthe eut lieu au cours de son deuxième voyage missionnaire, après son apparent échec à Athènes, sans doute vers l’automne de l’an 50 de notre ère ou peut-être un an ou deux plus tard (les dates ne peuvent être citées qu’avec approximation).