Elles sont accueillies triomphalement par la partie de la population favorable à la France qui avait soigneusement préparé la venue des troupes françaises. Par le traité de Francfort, les militaires ne pouvaient rester dans les territoires annexés. Poincaré et Clemenceau sont reçus en Lorraine et en Alsace 8 au 10 décembre et préparent la réintégration, refusant avec mépris de rencontrer les dirigeants du Reichsland. Après une vive opposition de certains ministres, le conseil proposa de faire du Reichsland un État fédéral, en prenant auparavant certaines mesures de germanisation, dont la suppression du concordat[16]. Le 3 novembre éclate la mutinerie de Kiel, mais le mouvement met du temps à gagner l'Alsace-Lorraine. By . En juin 1918 le député Boehle protesta contre la façon dont on s'y prenait : « À Strasbourg, ce fut longtemps un sergent de ville quelconque qui fut désigné pour faire cette enquête. la premiere offensive 7 au 13/08/1914 Il n'entrait ni dans le plan stratégique, ni dans les intérêts tactiques de l'armée allemande, de porter la guerre sur la frontière alsacienne. ». World War, 1914-1918; Filed under: World War, 1914-1918 -- Alsace-Lorraine. Le lendemain, l’ordre de mobilisation est affiché dans toutes les communes. Durant la même semaine, le "soviet" ouvrier et militaire de Metz prend forme, se joignant alors à ceux de Strasbourg, Colmar, et autres. Battlefield locations: Liège; Alsace Plain, Alsace; Battle and Siege of Liège. Cette liesse fut en partie spontanée, en partie organisée, mais pas unanimement partagée[32]. Extrait d’un article signé Fernand Fizaine, journal. Alsace-Lorraine, 1843-1909 [coupures de journaux : 9 pièces] Alsace-Lorraine de 1870 à 1918 Published: (1918) Circulaire des Questions d'Alsace-Lorraine ... 15. octobre 1918 Published: (1918) Journaux du front de Guerre 1914-1918 Plus de pays d'Empire, une province prussienne tout simplement, et ceux qui ne voudront pas, seront expulsés. The next day, the order to mobilize was posted in every town. En même temps, « un Conseil national (Nationalrat) d'Alsace-Lorraine est constitué sous l'impulsion des notables, soutenus par la grande majorité de la population[29] ». Allemand, comme langue officielle, avec la permission d‘utiliser le français comme langue d’administration et d’instruction dans les communes majoritairement francophones à partir de 1873. Ce territoire est alors partagée en trois départements : Ces cantons de Schirmeck et de Saales restant intégrés au département du Bas-Rhin (arrondissement de Molsheim), le département des Vosges demeure donc amputé des cantons de la haute vallée de la Bruche qu'il avait perdus en 1871. Les aides de l’État et des communes se développent [...] En revanche, lorsque le mari déserte, on supprime l’allocation »[36]. Ce territoire (en allemand Reichsland, pays de l'Empire) recouvre donc les actuels départements de l'Alsace (le Haut-Rhin et le Bas-Rhin) ainsi que celui de la Moselle. L'État-major n'approuvait que le rattachement à la Prusse, ou le partage entre la Prusse et les États du sud. Une vigoureuse politique de germanisation est conduite par les Allemands qui posent des bornes frontière (peuplement après l'exil par des germanophones[7], enseignement de l'allemand, structures politiques et économiques)[8] avec des tensions que symbolise le procès intenté à l'association La Lorraine Sportive en 1911 [9] ou l'incident de Saverne à l'automne 1913. Les populations rurales, qu'un trop maigre lopin ne serait pas arrivé à faire vivre, trouvent ainsi le complément indispensable qui leur permet de ne pas abandonner la terre. 1914-1918 en Alsace-Moselle Ouvrage collectif, éd. The fighting in this area in the 1914-1918 war can be divided into The Battles of Mulhouse and Dornach in August 1914. Le département de Meurthe-et-Moselle demeure en l'état et conserve strictement les limites dans lesquelles il s'inscrit depuis 1871. Au contraire toute la région francophone située entre le charbon de la Sarre et le fer de Briey voit se multiplier les usines alors que la population est déjà minée par la dénatalité ; il faut faire appel à l'immigration, ce sont des Italiens et des Polonais (choisis parce que, comme la population locale, ils étaient catholiques et pouvaient s'assimiler plus facilement). La toute fin de la guerre verra de nombreuses manifestations dans la région, tout d'abord à Strasbourg le 9 novembre, puis dans le reste du Reichsland. Le caractère francophone de cette plaisanterie inspirée par un dicton ressort d’autant plus clairement que l’équivalent allemand est très différent : Epstein, Klaus (1964): « Wrong Man in a Maelstrom: The Government of Max of Baden ». Pour soulager leur colère les Allemands de souche en arrivaient parfois à prononcer contre les Alsaciens de telles menaces qu'ils en faisaient des ennemis irréductibles de l'Allemagne. De son côté Pierre Schlund, mobilisé au 170e régiment d'infanterie à Offenburg (Bade) et en route pour le front, est accueilli à son retour en Alsace à Chalampé, le 6 août 1914, par Deimling en personne, commandant du XVe Armee-Korps, lequel, parlant d'un territoire pourtant allemand depuis quarante-trois ans, salue les troupes en ces termes : « Chargez vos fusils ! London, New York, Hodder & Stoughton, 1918 (OCoLC)702190560: Document Type: Book: All Authors / Contributors: Jules Duhem; Maud Margaret Key Stawell, "Mrs. Rodolph Stawell " 1. 2: Metzeral, le Linge, la Chipote Après une progression rapide et relativement facile (14-19 août les 1 et 2° Armées arrivent sur le champ de bataille qu'ont choisi les Allemands pour les arrèter et les attaquer à leur tour. Les lois qui concernent cette nouvelle province doivent être votées par le Conseil fédéral. While Alsace comprises the "départements" of Bas-Rhin and Haut-Rhin the front line just ran through the Haut-Rhin. Et le résultat d'une telle conduite apparaît bien dans l'aveu du germanophile Philippe Husser quand il se rend compte que tout espoir est perdu et que l'Allemagne devra bientôt signer la paix[34] : « J'éprouve le besoin de noter ici ce que je pense de la manière dont on traite l'Alsace-Lorraine. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. reCAPTCHA . Une nouvelle constitution votée par le Reichstag le 31 mai 1911 accorde une plus grande autonomie au territoire. L’écrasante majorité des Alsaciens-Lorrains répond à l’ordre de mobilisation du Kaiser[23]. Pierre Grande Guerre shows his Photo Impressions of his trips along the Western Front of the First World War (1914-1918). ». En 1860, parut à Berlin un texte anonyme, Elsaß und Lothringen deutsch[1], où les deux provinces étaient revendiquées selon le principe des nationalités définies par la langue[2]. Whilst Alsace comprises the "départements" of Bas-Rhin and Haut-Rhin the front line just ran through the Haut-Rhin. 1914-1918. Nous entrons en pays ennemi »[26]. Il devient en 1922 un département de plein exercice sous le nom de Territoire de Belfort. Dans son numéro du 1er mai 1915, en pleine guerre, l'Illustration voit dans l'allemand « l'idiome de la force brutale, excellemment approprié aux besognes viles et dégradantes, aux ordres de meurtres, d'incendie et de pillage… » On lit encore : « Sous la bière qui l'empâtait, le sang qu'elle aime et dont elle a la soif est revenu la teinter ». 19,90 € + de détail Ajouter au panier. Bibliography - Maps - Links . voient la « révolution des conseils » comme une tentative désespérée de la part des autorités allemandes pour garder l'Alsace-Lorraine au sein du Reich ; ce n'était pas la peine d'en parler[pourquoi ?]. Et, malgré vous, nous resterons français Les Alsaciens-Lorrains furent divisés par une commission des triages en quatre classes de citoyens, qui marquées par les inscriptions A-B-C-D sur leur carte d'identité[39]. Dans le même temps, des immigrants, essentiellement germanophones, sont venus régulièrement en Alsace et on voit comment l'immigration massive d'Allemands en Alsace-Lorraine après 1871 représente un bouleversement complet. L'Allemagne a perdu la guerre… », « La plupart espèrent – quelques-uns le craignent – que l'Alsace-Lorraine sera bientôt française. En guise de symbole fut dressé sur l'Hôtel de Ville, non un drapeau rouge simple, mais, par manque probablement, un drapeau turc dont le croissant et l'étoile blancs ont été recouverts par du minium[27]. La plupart des soldats Alsaciens-Lorrains servirent pourtant l'Allemagne jusqu'à la fin de la guerre, parfois jusqu'à l'ultime sacrifice, mais il leur aurait été souvent difficile de faire autrement ; Jean-Noël Grandhomme, professeur d’histoire contemporaine à l’université de Strasbourg, écrit : « Il existe déjà des pouponnières et des Kindergarten. Sous le titre « Wer zaudert noch ? » Et après avoir cité de nombreux écrivains il ajoute : « Mais pour connaître l'ampleur véritable des connaissances allemandes des savants français, il faudrait fouiller les bibliographies de toutes les publications de l'époque, quelle qu'en soit la branche. Du 10 au 20 novembre, un comité révolutionnaire de 13 membres (élu par les conseils d'ouvriers et de soldats) siège au Palais de Justice de Strasbourg. The bluet (also known as centaury) is a flower that grows on wheat fields. Si le 7 novembre Strasbourg entre en ébullition, c'est aux cris de : « Vive la France ! Lincurie de larmée française est telle quen 6 semaines la France est vaincue (défaite de Sedan, 1er septembre), même si Paris ne dépose les armes que le 28 janvier 1871, dix jours après que lempire allemand ait été proclamé dans la Galerie des Glaces à Versailles. L'impression est moins nette au début quand ils sont à Metz, mais la ville connaît alors, du fait d'une émigration vers la France et d'une immigration allemande massive, un bouleversement complet de son peuplement : rapidement les germanophones y deviennent majoritaires. DANGER DE MORT. Tous ceux qui étaient suspects de francophilie, furent les mieux servis sous ce rapport. Concernant les événements de novembre 1918, voici ce qu'en disait un demi-siècle plus tard Robert Heitz, témoin de son temps, sous le titre « Une immense confusion »[35] : « Les semaines qui ont précédé la libération du 22 novembre 1918 ont été marquées par une immense confusion de mouvements de foule, de cortèges, de manifestations, de pillages, de bagarres, de fusillades, mais aussi d'intrigues secrètes, de palabres, de faux-semblants et de double jeu, écheveau embrouillé dont il est difficile de dévider les fils. L'appellation de « République des conseils » est parfois donnée comme « République soviétique alsacienne », ce qui pose un problème de traduction ; en effet l'appellation « soviet[36] » qui est couramment utilisée en français pour désigner les « soviets » de Strasbourg, Mulhouse, Colmar, etc., est inexacte : Elsässische Räterepublik[réf. The change of nationality, imposition of Germanization policies, and arrival of 120,000 German settlers to the so-called Reichsland (“imperial land”) had at first been opposed by local notables and religious leaders who cl… The loss of Alsace-Lorraine was a major cause of anti-German feeling in France in the period from 1871 to 1914. ww i (1914-18) French trench art 75 mm artillery casing from world war one.Stamped 1917 and has been decorated with oak leaves and has been signed ( Alsace),and is 101/2 inchs tall.A wonderful piece from the first world war. À partir de début novembre, les Français préparent une grande offensive. Il s'agit d'une carte postale envoyée par un nommé Robert Luttringer, un alsacien de la vallée de la Thur (Thann, St Amarin) alors qu'il se trouvait évacué dans le sud de la France durant la guerre 1914-1918. » Spindler rentre chez lui et écrit : « La nouvelle de la révolution est déjà parvenue à Bœrsch avec des détails plus ou moins fantaisistes : on n'y attache pas grande importance et on la considère comme une manœuvre machiavélique inventée pour éluder l'armistice. Enfin, il faudrait aussi nommer tous ceux qui ont traduit en français des œuvres allemandes ». nécessaire] est celle du communisme de conseils. Pendant ce temps des gamins lancent des serpentins bleus blancs et rouges sur la statue de Kléber. A. L'Alsace et la Lorraine Veulent Rester Françaises; Alsace and Lorraine Desire to Remain French (French and English side by side; Paris: Imprimé par Les Images de France, 1918) (page images here at Penn) Items below (if any) are from related and broader terms. Il y a 100 ans. L’aventure des soviets strasbourgeois tourne court le 22 novembre 1918 avec l’entrée des troupes françaises venues mettre fin aux craintes d’un Grand Soir. Jacques Fortier, « La chute de l'Empire », Document relatif à l'histoire publié par l'académie de Bordeaux. Revanchism — revenge — and the return of the lost territories was a central part of French politics until they were re-integrated in 1918. », « On ne vend plus que cela, aussi bien dans les magasins allemands que dans les vieilles maisons alsaciennes », « J'éprouve une singulière impression à lire imprimé ce que jusqu'à présent on ne se disait qu'à voix basse entre amis. »), elle écrit : « Ceux qui, partant du point de vue que l'Alsace, quel que soit le résultat de la guerre, sera du côté du vainqueur, et qui paient pour les valeurs alsaciennes des prix beaucoup plus élevés que pour les valeurs similaires allemandes, ne réfléchissent pas que la belle Alsace, avant d'être livrée à l'ennemi, serait mise dans le même état que les territoires de la Somme après la retraite, et que, par conséquent, il n'y a aucune raison pour coter les valeurs alsaciennes à des prix exagérés[30]. France had lost Alsace and Lorraine only 43 years ago in the Franco-Prussian War where the soon to be German state had given the French a lot of reasons to want revenge. Ce sont quatre années d'un conflit qui ont créé une véritable haine ethnique : à défaut de voir les troupes avancer, on essayait de compenser sa frustration par une surenchère d'agressivité verbale. Get Alsace and Lorraine back! La nouvelle frontière suit en effet la ligne de partage des eaux entre le bassin versant de la Sarre Blanche (assimilée aujourd’hui au cours supérieur de la Sarre) et celui de la Vezouze qui reste français. The Battle and Siege of Liège (4 - 16 August 1914) was the first battle action on the Western Front, fought between the German Imperial Army and the Belgian Army. Le concordat en Alsace-Moselle est maintenu, ce qui constitue en France une exception au système d'enseignement laïc[40]. Des structures sont créées pendant la guerre. Il faut qu'on en fasse autant ici. Investie par les troupes françaises dès la fin de la Première Guerre mondiale, l'Alsace-Lorraine est officiellement restituée à la France par le traité de Versailles, le 28 juin 1919. Chaque classe correspondait à des droits civiques différents[40]. » La demoiselle, sans tenir compte de l'injonction, continue sa distribution en haussant les épaules. La moitié des Allemands expulsés parvient ensuite à revenir à la demande des États-Unis[43]. 4 - 25 August 1914. Du fait de la proximité du front, on fut amené à loger l'armée chez l'habitant. Das ist des Deutschen Vaterland, Ce classement des citoyens fut établi en fonction de leur ascendance et caractéristique du degré supposé de francophilie ; chaque classe correspondait à des droits civiques différents[42]. À la tête de chaque district se trouve un président (Bezirkspräsident) équivalent à un préfet français. N'entre pas sous mon toit ! Book digitized by Google from the library of the University of Michigan and uploaded to the Internet Archive by user tpb.