La liste des commerces qui devront fermer a été précisée par le gouvernement. entretien, réparation et Tous les commerces n'ont pas ré-ouvert depuis le 28 novembre. Confinement : voici la liste officielle des commerces autorisés à ouvrir. Ceux qui sont en revanche essentiels et pourront rester ouverts, figurent dans une liste établie lors du premier confinement … Le gouvernement a détaillé la liste des commerces ouverts et fermés durant le confinement. Reconfinement : voici les commerces qui resteront ouverts et ceux qui devront fermer. Le gouvernement a publié sur son site internet gouvernement.fr, la liste des commerces et services publics qui pendant le reconfinement demeurent ouverts ou ferment. La liste des commerces encore fermés en décembre 2020 en raison de la crise sanitaire figure dans le décret n° 2020-1454 du 27 novembre 2020 téléchargeable ci-dessus. Voici la liste des commerces qui peuvent rester ouverts: Nouveau confinement : les commerces et lieux qui ferment, ceux qui restent ouverts La difficile question du maintien des activités commerciales a agité le gouvernement jusqu’au bout. Le Ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance a transmis la liste des établissements autorisés à rester ouverts pendant la période de confinement, confirmée par le Décret n° 2020-1310 du 29 octobre 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire. Confinement : voici la liste des commerces qui peuvent ouvrir. Le président Macron a annoncé la fermeture dès vendredi de la plupart des commerces non-essentiels. Voici la liste des commerces et activités autorisés durant ce second confinement. Confinement: La liste des commerces qui devraient rester ouverts Commerces d'alimentation, d'informatique et d'automobile pourront notamment rester ouverts. L'arrêté ministériel contenant les nouvelles mesures de lutte contre le coronavirus a été publié au Moniteur belge. Le confinement national, qui débute vendredi à minuit, pose le principe de la fermeture administrative des commerces jugés non essentiels. On n’oublie pas de s’y rendre avec une attestation de déplacement dérogatoire.